Projets actuels

I Danser Pour La Vie

Culture et Intégration des refugiés en Afrique & ailleurs

Le Festival Danser pour la vie, « Culture et Intégration des refugiés d’Afrique et d’ailleurs » est un projet de l’association Ndam Se Na en partenariat avec l’Institut Français du Tchad et l’UNHCR. Il s’articulera autour des formations, des créations, des expositions photos, des écrits, films et des débats d’idées animés par des scientifiques et chercheurs (historiens, anthropologues, artiste…) venant de l’Europe, des Etats-Unis et de l’Afrique pour valoriser la tendance d’intégration des refugiés à travers le monde.

L'événement comprendrait deux principaux ateliers, du 23 au 29 Mai 2018. L’un sur la "danse contemporaine" avec 8 danseurs refugiés des camps de Maro au sud du Tchad, animé par des danseurs Tchadien comme Yaya Sarria, Aleva Ndavogo, Taigué Ahmed et bien d’autres chorégraphes/acteurs culturels tels que : BWABULAMUTIMA KYAKWIMA Fabrice don de Dieu (du Congo Brazzaville) et l'autre Atelier sur "Corps et danse virtuelle " avec 36 participant / jours (tout genre), cet atelier serait animé par le groupe BeAnotherLab de l‘angleterre;. Les ateliers se termineront par une restitution ouvertes et accessibles au public. Nous prévoyons également faire des visite sur terrain (camp des refugier de Gawi, enfant de la rue …) Toutes ces activités s’étendront sur divers sites dont l’Ift, l’Espace Talino Manu, les maisons de quartiers ainsi que les lycées.

Veuillez cliquer ici pour voir le programme du festival